ABC Draguignan s’offre la coupe de France

Communiqué FFPJP : Le Boulodrome de Tours a connu une finale de la Coupe de France des Clubs cent pour cent sudiste. Le duel entre Draguignan (83) et Vitrolles (13) a tourné en faveur des dracénois après un suspense intense, puisque la dernière triplette décisive a été gagnée 13 à 12. Draguignan remporte ainsi sa toute première Coupe de France. Alors que la Ronde Pétanque de Metz (57), quintuple tenante du titre s’est inclinée en demi-finale mais en sortant brillamment par la grande porte.

Cette Coupe de France n’est décidément pas une compétition commes les autres. Elle ne s’offre pas facilement il faut la mériter.
Metz en sait quelque chose. Les Lorrains qui n’avaient plus lâché leur trophée depuis 5 ans ont fini par échoué en 2017 à Tours au stade des demi-finales, mais avec la manière. Draguignan est venu à bout des Mosellans après les triplettes, dans la douleur.

Dans l’autre demi-finale, Vitrolles s’est imposée face à St Florent (18), là encore au terme d’un suspense quasi intenable. Longtemps devant aux scores dans les deux triplettes, St Florent a pu sentir l’odeur de la victoire, avant que les choses ne tournent finalement à l’avantage des Vitrollais.

En finale, une fois de plus, un seul mot peut résumer les luttes : suspense.

Suspense tout d’abord à l’issue des tête-à-tête, puisqu’avec trois victoires de chaque côté, rien n’était joué. Ensuite, Draguignan, malgré son statut de favori eu égard aux palmarès fournis ses membres, a lâché prise en doublette en concédant deux confrontations.

Il restait donc à faire un effort lors des triplettes, avec deux victoires nécessaires. La première a été très rapidement acquise avec un cinglant 13 à 0 pour Yolanda Mattaranz ; Romain Fournié ; Dylan Rocher face à Cathy Brondino ; Ahmed Zeboudj ; Gino Deslys.

Dans l’autre partie, les rebondissements à répétition ont empêché le nombreux public de deviner qui sortirait vainqueur de la bataille. C’est seulement au bout de onze mènes que Stéphane Robineau ; Henri Lacroix ; Sony Berth sont parvenus à se défaire de Richard Hovaguimian ; Antoine Navarro ; Julien Castano 13 à 12. Les Vitrollais ont lutté jusqu’au bout avant de devoir rendre les armes. La joie des Dracénois étaient égale à la déception des Vitrollais.

Malheureux finalistes en 2015, Draguignan a enfin conquis la Coupe de France tant convoitée.

« C’est vraiment un grand soulagement pour nous d’avoir gagné. D’abord parce que c’est un objectif que le club vise depuis longtemps. Egalement parce que nous nous sommes mis dans une situation délicate après les doublettes. Après avoir gagné ma triplette, même si j’avais l’air souriant au bord du terrain de mes partenaires, j’étais beaucoup plus stressé que quand je joue. Nous sommes très heureux. Je veux remercier le club, ses dirigeants et tous ses bénévoles qui oeuvrent toute l’année dans l’ombre » a confié Dylan Rocher.

Il faut saluer la performance de la jeunesse dans cette édition 2017. Florian Martinez(Metz) ; Gino Deslys (Vitrolles) ; Sony Berth (Draguignan) ont été de merveilleux amabassadeurs du sport pétanque durant deux jours.